Candidat·e à GNU/Linux

Haematopus ostralegus, Charlesjsharp, CC-BY-SA 4.0

Une discussion par fragments est apparue sur Liberté GNU/Linux, autour du passage de Windows à GNU/Linux, qui fait encore figure d’épouvantail. Il est intéressant d’en relire des extraits dans le détail et d’y ajouter quelques réflexions et quelques liens.

Voici les passages réorganisés des commentaires d’Archangel, d’A. et de moi-même (LGL), auxquels je rajoute des précisions. Les signes […] indiquent une coupe dans le commentaire (pour rester dans le sujet de cet article). Vos propres commentaires ou témoignages à la suite de cet article sont les bienvenus pour continuer cette discussion :-)

De nombreux logiciels libres ont comme logo un animal (voyez par exemple GNU-Gnou et Linux-Tux), et j’ai donc choisi quelques photos d’oiseaux (voyez les détails en fin d’article) — un petit air de liberté :-)

Archangel :

J’ai fait monter le PC chez un constructeur sur devis, j’ai vérifié la réputation des composants détaillés sur le net avant l’achat et ils avaient l’air bien notés sur les sites commentés […]
[…] Je n’ai pas grand mérite pour le choix des composants, c’est le constructeur qui les a proposés, j’ai juste insisté sur mes besoins et attentes en fonction du budget et fait faire 3 devis (ouch les tarifs !), et après j’ai comparé la réputation des composants proposés et ai choisi le constructeur et le matos en fonction :)

LGL :

Tu as très bien fait de te faire monter ton ordinateur avec les composants de ton choix, bravo vraiment. Que voilà un bon candidat à GNU/Linux ! :-)

En effet, comme il est indiqué dans Bien choisir votre matériel informatique, ne prenez pas n’importe quel ordinateur au supermarché du coin. Choisir les composants de votre ordinateur vous permet d’avoir un ordinateur plus solide dans le temps et plus sûrement compatible avec GNU/Linux, et d’éviter un bloc d’alimentation néfaste.
En ne prenant pas le matériel dernier cri, vous économiserez de l’argent et vous risquerez moins de devoir installer des pilotes privateurs ou de vous heurter à des difficultés — voyez GNU/Linux – mythes et réalités.

Concernant Windows, allez voir ces deux articles :

Et voici encore une mise en garde, tirée des commentaires :
LGL :

Le principe est le suivant : les réglages qu’on fait dans Windows 10 sont totalement incertains (personne ne peut t’assurer que tel réglage est bien le bon) et ils risquent d’être modifiés par Microsoft au cours d’une mise à jour (c’est plus qu’un vague risque, c’est une probabilité). C’est le problème de Windows et très visiblement, celui de Windows 10 : aucune transparence et une volonté affirmée de tout contrôler sur les ordinateurs de leurs clients.

Archangel :

J’avais aussi la crainte de ne plus pouvoir (ou plus difficilement) accéder à certains sites via linux comme certains mentionnaient sur le net… du coup j’ai payé 150 euros pour ce viol de vie privée, convaincu surtout par le constructeur du pc qui m’a dit les nombreux bugs de Linux et son coté « pas à la porté de tous » … coupable :(

C’est en effet l’assembleur de l’ordinateur qui a fait du FUD, comme on dit, et c’est moche de détourner les gens de GNU/Linux pour de mauvaises raisons. Archangel nous en dit un peu plus :

[…] de même pour Linux malheureusement : je me suis pas mal renseigné mais le nombre de choses à vérifier et bien paramétrer m’a fait peur, beaucoup de gens ont des problèmes de mises à jour et d’accès à certains sites apparemment aussi : je me suis donc par dépit retourné vers Windows 10 en le paramétrant au mieux, désactivant l’IA, le cloud et la télémétrie autant que faire se peut et utilisant uBlock Origin, NoScript […]

Chroicocephalus ridibundus, David Iliff, CC-BY-SA 3.0

Voici le commentaire de A. :

En effet, si quitter Windows peut faire peur au premier abord, Linux se veut bien plus intuitif une fois pris en main (ce qui se fait très vite). Les gens ne connaissant pas ont tendance à grimacer avec horreur en me voyant utiliser le terminal et je sais moi-même combien cela peut sembler incroyablement compliqué avant de s’y mettre. Mais il n’en est rien. Essayer [GNU/]Linux, c’est l’adopter. ^^

Il est rarement nécessaire d’utiliser le terminal et la ligne de commande dans GNU/Linux. Un aperçu de cette bête bizarre qui fait peur : Le terminal pour les débutants.
Le terminal est en revanche utile pour la mise à jour si vous avez un ordinateur un peu ancien avec notamment 1Go de mémoire ou moins. Mais ces quelques commandes n’ont pas besoin d’être retapées à chaque fois (astuce du terminal), et tout se passe très bien :

Utiliser deux ou trois commandes fait réaliser à chacune et chacun d’entre nous que c’est nous qui avons le contrôle sur notre informatique, et cela, quelque soit notre niveau.
Il existe des commandes très simples, comme ls que vous pouvez essayer sans crainte :-) .

A. écrit encore :

[…] Le mieux reste encore de se faire une idée soi-même au moyen d’un live USB. La session Ubunutu temporaire ne touchera pas au(x) disque(s) systèmes et tout redeviendra à la normale (Windows), une fois le PC redémarré et la clé USB débranchée.[…]

Archangel :

[…] “live usb” même j’y comprends pas grand chose, alors autant te dire que le reste de ta discussion avec A. c’est un peu du chinois pour moi :) […]

A. nous explique :

Un « live-USB », c’est tout simplement le système d’exploitation installé sur une clé USB :D
Tu insères la clé, et hop, après l’allumage, voilà Linux sur ton ordi’ ! Tu arrives bien vite à un menu te proposant de l’essayer sans l’installer ou de l’installer tout simplement. C’est la première option qui va nous intéresser ici. Tu vas arriver sur une session Linux temporaire. Qu’est-ce que ça veut dire ? Concrètement, tant que tu n’auras pas éteint ton ordi’ et retiré la clé, tu seras sur Linux. Mais si tu redémarres et enlève la clé, Windows est de retour et ton ordinateur n’aura pas subi la moindre modification. C’est un bon moyen de faire ses griffes si tu veux mon avis. ^^
Si l’expérience est convaincante, […] tu peux ensuite installer ta distribution Linux, soit à la place, soit en parallèle de Windows, directement depuis le live-USB.
La mise-en-place d’un live-USB est très facile. Il y a plein de tutoriels détaillées sur le sujet, notamment sur la documentation Ubuntu francophone (Ubuntu-fr.org). Je te laisse regarder tout ça plus en détail si le cœur t’en dit :)

Oui, cette clé magique est vraiment très pratique. C’est même ainsi qu’Edward Snowden utilise GNU/Linux (le plus souvent, j’imagine) : une clé USB avec la distribution Tails dessus. Ce qui ne veut pas dire que les clés USB Live sont réservées à Edward Snowden, et donc ne vous concerne sans doute pas. Je veux dire que sur une clé USB de 1Go à 16 ou 32 Go, achetée dans le commerce, vous pouvez transporter un système GNU/Linux de votre choix, partout avec vous et indépendant de l’ordinateur sur lequel vous la branchez.

Archangel :

Pour Windows j’en étais partiellement conscient, j’essaye de surveiller les effets de leurs mises à jour mais je sais bien que je me ferai entuber à maintes reprises … Mais j’ai toujours connu Windows et devoir réapprendre de A à Z … et ce système de dépôts, téléchargement en ligne de commandes etc. me fout la trouille :)

Le système de dépôts est vraiment une très bonne chose qui n’a rien d’effrayant. Voir GNU/Linux – mythes et réalités.
Archangel :

[…] La prochaine fois que je changerai d’ordi, je passerai certainement à Linux, je suis bien échaudé mais j’avoue le moindre soucis/bug peut vite me paniquer :)
A. a l’air convaincu, en tous cas c’est encourageant mais il ou elle a peut être un meilleur niveau que moi …

GNU/Linux est vraiment pour tous et pour tous les gens qui ont un peu de bonne volonté.
A. :

Honnêtement, je ne suis pas (encore) très calé en informatique en général. Et je me suis mis à Linux, très, très récemment, il y a deux mois environ. En prenant le temps de s’y intéresser, la transition se fait vite et le retour à Windows est, au final, plus difficile. Tout ne se fait pas en un jour, mais je t’assure qu’il ne faut pas longtemps pour prendre en main ce nouveau système d’exploitation, surtout avec des distributions aussi intuitives et documentées que Ubuntu, qui est encore celle que j’utilise à l’heure actuelle.
Pour te donner des exemples rapides pour illustrer mes propos, sache qu’avec Ubuntu, plus besoin de redémarrer pour mettre à jour ton système d’exploitation. Tout se fait en quelques secondes via le terminal ou les dépôts d’Ubuntu ([…] plus de risque de télécharger un malware sur un lien douteux !). Et si le terminal et les lignes de commande te font peur, sache que, comme sur Windows, tout peut se faire via l’affichage graphique : tu peux cliquer sur les icônes pour lancer les programmes, etc … En fait, le système est tellement personnalisable que tu peux, si tu le souhaites, en faire une copie (certes pas parfaitement conforme) de l’affichage Windows, histoire de ne pas être déboussolé. […] Enfin, […] Ubuntu est très orienté nouveaux venus dans l’univers Linux. Je t’encourage vivement à consulter la documentation Ubuntu francophone (que tu trouveras sans mal via n’importe quel moteur de recherche [heu, plutôt Searx, ;-) ]), qui regorge d’informations et de tutoriels. :)

La liste ci-dessus est, bien évidemment, loin d’être exhaustive, j’ai juste cité ce qui me venait en tête. ^^
[…] De même pour les bugs, personnellement j’ai eu beaucoup plus de problèmes avec les versions de Windows post-XP qu’avec Linux, après …

Haematopus ostralegus, John Haslam, CC-By 2.0

En tous cas, les gens comme Archangel ne devraient pas s’inquiéter de leur niveau en informatique. Lisez ce qu’écrit Archangel :

Bon je me suis fais quand même entuber sur windows 10 et le graveur blu-ray (qui ne lisait pas les blu-ray ni ne les gravait …, ça j’ai dû le faire changer :( ). J’ai eu plusieurs bugs aussi, j’ai dû réinstaller ce fichu Windows 4 fois mais sans doute de ma faute à essayer de paramétrer à l’excès l’inparamétrable W10. J’ai fini par trouver un juste milieu et depuis un mois tout fonctionnait normalement excepté le débit sur les réseaux sociaux donc. Maintenant tout a l’air enfin bien, je touche du bois !

Sur le PC, j’ai également en logiciels officiels anti-virus, antispyware et anti-malware + pare-feu Windows.

Archangel, tu as recherché toutes les informations utiles pour faire monter ton ordinateur, tu sais installer Windows ;-) , tu sais quels logiciels de sécurité installer. Tu t’intéresses aussi aux paramètres et aux modules utiles pour la sécurité de Firefox et pour ta vie privée :

Pour les détails, sous GNU/Linux, Archangel et les autres, vous n’avez pas besoin de logiciels anti-virus, antispyware et anti-malware, sauf si vous êtes une cible avérée de la NSA. Le pare-feu sous GNU/Linux est conseillé si vous jugez que la box du FAI ne remplit pas cet office (ne souscrivez jamais à l’option pare-feu ou contrôle parental des FAI, c’est une dépense inutile sous GNU/Linux). Voyez GNU/Linux – mythes et réalités.

Archangel, tout le temps perdu et gâché à réinstaller Windows, à le paramétrer, à te battre avec le système, tout ce temps aurait été mieux employé à t’habituer à GNU/Linux, à apprendre les rudiments utiles pour ton usage. Et tu aurais retrouvé ton bon vieux Firefox, de toutes façons, sans même avoir à l’installer — il est livré avec pratiquement toutes les distributions GNU/Linux.

Ayant un ordinateur récent, tu pourrais avoir un environnement de bureau tel que Gnome Shell, ou Mate ou Cinnamon, à modifier à ta convenance. Tu aurais passé sans doute du temps à choisir et à découvrir ces bureaux mais tu te serais bien plus amusé·e qu’à réinstaller 4 fois Windows et à paramétrer toutes sortes de choses ennuyeuses, avec inquiétude, sans être assuré·e du résultat. Voyez par exemple, GNU/Linux, c’est graphique et c’est beau.

Haematopus ostralegus, David Iliff, CC-BY-SA 3.0

Morale de l’histoire : Ne perdez pas votre temps avec Windows, amusez-vous plutôt avec GNU/Linux ou employez votre temps utilement à vous habituer à GNU/Linux. Et ainsi, vous acquérerez un nouveau savoir en informatique très simplement. Imaginez que des gens sans aucune expérience en informatique, qui ne sauraient pas installer un pilote dans Windows, savent faire leur mise à jour en ligne de commande sous GNU/Linux et utilisent Debian tous les jours. C’est plutôt les sites web qui leur paraissent compliqués (à juste titre), mais ce serait pareil sous Windows et ce n’est même pas la faute de Firefox.

Archangel :

En résumé, j’essaye de trouver un juste milieu en fonction de mes compétences limitées :)

C’est le cas de la majorité d’entre nous et il me semble justement que GNU/Linux, en particulier Ubuntu ou plutôt certaines de ses variantes comme Ubuntu Mate, ou de ses dérivées, comme Linux Mint, ainsi que Debian GNU/Linux répondent très bien à ce juste milieu. Voyez pour commencer, la page Distributions GNU/Linux.

Archangel :

La prochaine fois que je changerai d’ordi je passerai certainement à Linux je suis bien échaudé

Bon, quand on sait que la plupart des Windowsiens jettent leurs ordinateurs au bout de 3 ans, ce ne sera pas trop long ;-)

Mais sans vous résigner à 3 ans d’emprisonnement, sachez que vous pouvez passer à GNU/Linux dès maintenant et garder votre ordinateur une dizaine d’années ou plus. Vous avez peut-être dépensé 150€ de licence Windows mais vous allez faire davantage d’économies en gardant votre ordinateur avec GNU/Linux.


Crédit photos — les photos sont toutes issues de Wikimedia Commons. Par ordre d’apparition :

  • (Entête de l’article) Haematopus ostralegus, (Huîtrier pie), Écosse, Charlesjsharp, Copyleft CC-By-SA 4.0, 2015
  • Chroicocephalus ridibundus (mouette rieuse), Saint-James’ Park, Londres, David Iliff, CC-BY-SA 3.0, 2006
  • Haematopus ostralegus, Écosse, John Haslam de Dornoch, Copyleft CC-By 2.0, 2007
  • Haematopus ostralegus, Écosse, David Iliff, Copyleft CC-By-SA 3.0, 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *