Le serveur graphique

À quoi sert le serveur graphique ?

Le serveur graphique donne la possibilité d’afficher une interface graphique dans GNU/Linux.
Une interface graphique est un ensemble de fenêtres avec barres, boutons et décorations. L’interface graphique permet l’usage de la souris. En anglais on dit GUI (= graphical user interface).

Dans GNU/Linux, le serveur graphique s’appelle X mais on dit aussi X window (attention, pas de s final, rien à voir avec le système, ou OS M$Windows).

De très nombreux logiciels ont une interface graphique (comme Firefox, LibreOffice…) mais il existe aussi de nombreux logiciels sans interface graphique qui sont «en ligne de commande».

En fait, quand votre GNU/Linux démarre, le serveur graphique ne se met en route que tardivement, au moment où apparaît l’écran de login. Ce dernier vous donne accès au bureau si vous y mettez votre nom d’utilisateur et votre mot de passe.

Pour que le serveur graphique fonctionne, il faut qu’il y ait une carte graphique dans votre UC et qu’elle soit reconnue par le noyau Linux : pour ces matériels, voyez La machine.

Sans serveur graphique

Le serveur graphique n’est pas indispensable dans GNU/Linux. Il est très possible de ne pas l’installer car GNU/Linux fonctionne très bien sans bureau, sans fenêtres, sans décorations et sans souris.

À ce moment-là, GNU/Linux démarre normalement (enfin comme sous Debian, avec tout un défilé de lignes blanches sur fond noir, Ubuntu cache tout ce défilé) mais ensuite votre écran reste noir. Juste quelques phrases affichées en blanc vous invitent à mettre votre nom d’utilisateur et votre mot de passe pour commencer à travailler.

Votre écran tout entier est le terminal, le vrai, pas comme le petit terminal (qui est en fait un émulateur, faisant semblant d’en être un vrai) que vous voyez là-bas : Le terminal pour les débutants.

En fait, par défaut, il y a 6 terminaux et vous pouvez passer au tty2 avec la combinaison de touches [Ctrl-Alt-F2] et ainsi de suite.

Depuis le terminal, il est possible d’installer le serveur graphique et de le démarrer pour accéder au bureau (grâce à la commande startx).

Depuis le bureau, il est aussi possible de passer derrière le serveur graphique dans n’importe quelle distribution GNU/Linux. Vous êtes sur le bureau décoré et avec la combinaison de touches [Ctrl-Alt-F1], vous arrivez sur le premier terminal tty1. Avec la combinaison de touches [Ctrl-Alt-F7] (ou [Alt-F7]) vous retournez sur le bureau.

Sans serveur graphique, vous ne pouvez utiliser que des logiciels en ligne de commande mais vous pouvez faire beaucoup de choses :

  • Parcourir vos fichiers, les déplacer, les renommer, etc.
  • Faire des répertoires, en déplacer, en supprimer, etc.
  • Rédiger, envoyer, recevoir, lire et classer vos emails
  • Surfer sur le web (vous ne verrez pas d’images, ce peut être reposant)
  • Rédiger des textes avec un éditeur de texte ou faire du traitement de texte (avec Latex)
  • Écouter de la musique

Vous pouvez suivre sur Libre-Fan une installation de Debian sur un ordinosaure sans serveur graphique au départ.

Les serveurs, un ordinateur-routeur fonctionnent sans interface graphique car c’est inutile et ce sont des UC sans écran que l’on contrôle à distance, depuis un ordinateur complet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *