GNU/Linux, pour tous

GNU/Linux, Ici commence la liberté

GNU/Linux est pour tout le monde. Bien sûr, vous n’y croyez pas et vous répondez : « Non, moi je n’y connais rien mais je me suis renseigné, c’est compliqué, etc. »

Oui, c’est difficile … de faire accepter aux gens l’idée que GNU/Linux, c’est aussi bon pour la NASA que pour ma grand-mère.
Adaptez « grand-mère » à votre cas, ce n’est pas nécessairement votre grand-mère ni votre vieille mère, c’est une femme que vous considérez comme plus ou moins âgée (c’est assez relatif) et pas du tout « informaticienne », comme on entend parfois, et pour qui vous avez de l’affection. Les femmes sont souvent dénigrées en informatique et c’est pour cela qu’il est important d’inclure les « grand-mères ».

Si je vous dis, « GNU/Linux est utilisé par la NASA, il fait aussi fonctionner des scanners d’hôpital », vous allez en conclure que GNU/Linux est fait uniquement pour les tâches très compliquées, pour de gros ordinateurs et pour des spécialistes.

Si je vous dis « Linux » est partout (le noyau, modifié le plus souvent), dans les ordinateurs de poche (Android), dans les box de vos FAI, etc., votre conclusion va être l’une des deux :

  1. « Eh bien, puisque c’est partout, pourquoi est-ce que je devrais l’installer ? »
  2. « Eh ben dis-donc, Android plante tout le temps et mon FAI est une ordure, Linux, non merci »

Voici ma réponse :

  1. Linux est omniprésent, mais pas GNU/Linux et certainement pas sur les ordinateurs ordinaires. Cette rareté n’est pas le signe que GNU/Linux est infernal.
  2. Il n’y a aucun compliment à faire à Android (Google) qui plante beaucoup, ni à nos FAI qui se fichent bien de la neutralité de l’internet, par exemple, (sauf les FAI associatifs) mais Linux est un noyau sous licence libre et donc, tout un chacun, n’importe quelle entreprise, peut le modifier à sa guise (à condition de respecter la licence libre GPL, ce qui n’est pas toujours le cas).

Rareté de GNU/Linux ?

— Pourquoi GNU/Linux est-il rare sur les ordinateurs ordinaires ?
— Parce que les ordinateurs sont vendus tout faits avec Windows pré-installé et parfois déjà tout cuit.
J’aime monter des ordinateurs et j’installe GNU/Linux, j’aime rénover des ordinateurs anciens (au lieu de vous dire de les jeter) et j’installe GNU/Linux. Je ne fais évidemment pas le poids même pas face au magasin du coin ni au supermarché.
Quand on achète un ordinateur au magasin du coin, au supermarché ou même sur un site web, Windows est dedans. Cela a des conséquences néfastes.

Conséquences

Il y a au moins deux conséquences à la vente d’ordinateurs avec Windows (vente liée) :

  • Ignorance des gens entretenue, source de profits
  • Monopole éhonté qui rapporte très peu d’argent à la France (Microsoft, comme Google, Apple, Amazon, sait se défiler en matière de fiscalité)
  • Gâchis de matériel qui coûte très cher à produire, à recycler ou qui s’entasse, par exemple, dans des décharges en Afrique où le plastique est brûlé à côté des habitations.
  • Gâchis de métaux et terres rares qui sont extraites dans des conditions affreuses pour les mineurs, et qui, précisément deviennent encore plus rares.

Ignorance et tradition

Beaucoup de gens dans mon coin de France ne savent pas que le matériel est indépendant du système (Windows, GNU/Linux) et que Firefox n’est qu’un logiciel parmi d’autres n’ayant rien à voir avec l’ordinateur lui-même. C’est par ignorance qu’ils vont acheter et racheter un ordinateur tout fait (donc avec Windows dedans). Quand Windows devient lent, ils rachètent un ordinateur car ils pensent que Windows, c’est l’ordinateur.

Une telle ignorance traditionnelle n’est pas risible. C’est simplement que l’informatique, avec bien sûr Microsoft, nous a été fourgué en masse, en nous laissant dans l’ignorance.
Quand l’électricité a été introduite dans les campagnes pour la première fois, peu de gens avaient une idée de ce qu’était « la fée électricité  ». Une anecdote illustre ce qui arrive quand on nous laisse dans l’ignorance. Il est d’ailleurs possible que si on informait les gens honnêtement, on ne pourrait pas leur imposer des nouveautés néfastes ou inutiles. Il est possible que l’ignorance soit préférable pour vendre toujours davantage et pour le profit de quelques énormes entreprises.

Voici l’anecdote. À la campagne, EDF avait commencé par installer juste une ampoule chez les gens. Dans sa maison, un type avait attaché un fil de laine à l’ampoule et avait déroulé le fil jusqu’à la rivière, pour disait-il, « noyer le courant ». Le jeu de mot avec le courant de la rivière est très joli (peut-être n’existe-t-il pas dans le patois, courant à l’époque, si on peut dire). C’est dommage que personne n’ait, des dizaines d’années plus tard, imaginé comment noyer Windows :-)

Pour l’informatique, il n’y a eu aucune réelle éducation des professeurs, des enfants, des lycéens ni des étudiants. D’ailleurs, la situation ne s’est pas améliorée et a même empiré :

Après environ 20 ans d’informatique grand public à la Windows, beaucoup de gens n’ont encore pas la moindre idée du fonctionnement d’un ordinateur, même s’ils s’en servent au quotidien.

Mais encore davantage de gens pensent toujours que GNU/Linux est réservé aux informaticiens ou trop compliqué, comme c’était le cas entre 1993 et l’an 2000.
Eh bien, je poursuis donc avec GNU/Linux – mythes et réalités


Bannière en tête d’article : « Ici commence la liberté », Copyleft Liberté GNU/Linux, Licence libre CC-By-SA (Creative Commons, Attribution, Partage sous la même licence), image composée avec GIMP à partir de plusieurs images :

  • Pygoscelis papua (Manchot papou), Copyleft PengoJerzy Strzelecki, Licence CC-By, Wikimedia Commons — En anglais, Gentoo Penguin ;-) Gentoo est le nom d’une distribution GNU/Linux (qui se doit donc d’être aussi rapide qu’un Manchot papou).
  • Connochaetes taurinus (Gnou), Afrique du Sud, Copyleft Chris Eason, Licence CC-By Wikimedia Commons
  • Tête de GNU — logo, ancienne formule, de GNU (voir la FSF [Free Sofware Foundation])
  • Logo Tux — mascotte de Linux
  • Panneau cental, extrait d’une photo d’une réserve d’oiseaux de Caen : la gravure « Ici commence la liberté » est d’origine. Photo originale, Copyleft portillon, licence Art libre ; détails sur Libres-Ailé(e)s (et suivez les liens indiqués dans l’article pour tout savoir sur l’aventure pittoresque de cette photo).

Un commentaire

  • Bien, bien tout cela…
    Nettement moins bien, ces hideuses mascottes de Gnu et Linux qui ne donnent qu’une envie: fuir!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *