Distributions GNU/Linux

Il y a le système GNU/Linux et ses très nombreuses variantes que l’on appelle des distributions GNU/Linux. Le site Distrowatch, annuaire et webzine, recense plus de 200 distributions en activité (pas tout à fait comme les volcans). Vous avez donc le choix. En voici quelques-unes.

Célébrités

Debian et Red Hat sont les deux grandes distributions de référence car elles sont vénérables et sont utilisées pour la grande majorité des serveurs dans le monde. Elles sont très différentes l’une de l’autre. Red Hat est une distribution commerciale destinée aux entreprises ou aux institutions, alors que Debian est faite par une communauté de bénévoles du monde entier et elle est utilisée aussi bien par des particuliers ou des associations que par des entreprises. Je laisse donc de côté Red Hat mais d’autres distributions en sont dérivées, comme CentOS ou Fedora.

Mise à part la primitive SLS (Softlanding Linux System), les deux premières distributions GNU/Linux furent Slackware sortie en 1993 et Debian, dont une première version apparut la même année. Trois ans plus tard, en 1996, la version 1.1 de Debian fut publiée. Même si Slackware existe toujours, Debian a eu bien plus de succès.

Le projet Debian a été lancé en 1993, par Ian Murdock, qui est mort à 42 ans le 30 décembre 2015.

Debian est présente sur de très nombreux serveurs et a inspiré de très nombreuses distributions qui en sont dérivées, comme Ubuntu, qui est devenue plus connue du grand public que Debian.

Quelques distributions dérivées de Debian

  • Libranet, qui n’existe plus, mais qui fut ma première distribution GNU/Linux à une époque où Debian n’était pas facile
  • Knoppix — c’est la plus ancienne distribution Live (pas besoin de l’installer) ; elle vient d’Allemagne ; fournit aussi ADRIANE, environnement audio pour les aveugles et handicapés visuels
  • antiX — distribution très légère et astucieuse qui vient de Grèce.

Quelques distributions dérivées d’Ubuntu

Ubuntu est dérivée de Debian et à son tour elle a donné naissance à de nombreuses distributions.

Distributions dérivées de Mandriva

Mandriva fut d’abord Mandrake, distribution française qui a été pour pas mal de Français leur première distribution GNU/Linux.

  • PCLinuxOS — elle fut excellente mais je ne l’ai pas utilisée depuis longtemps
  • Mageia (veut dire «magie», en grec) — une réussite.

Et toutes les autres…

Il y en a tant et toutes différentes : OpenSuse, Fedora, Slackware, ArchLinux, Gentoo, Puppy Linux, Slitaz…

Vous trouverez là-bas une liste plus complète mais qui doit être mise à jour : Vers GNU/Linux.
Un jour, je complèterai un peu cette page. L’histoire de Mageia, par exemple, mérite quelques mots.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *