Scanner Epson Perfection V200 Photo et Debian

Certaines imprimantes multifonctions Epson marchent sans aucune installation supplémentaire avec les distributions GNU/Linux. C’est le cas par exemple de l’imprimante-scanner D68 qu’il suffit de brancher à l’ordinateur et hop, elle est reconnue et prête à l’emploi.

Si vous n’avez pas cette chance, Epson met à disposition des pilotes spécifiques pour Debian et bien d’autres distributions. Ces pilotes sont des programmes propriétaires, hélas, et leur seul avantage est qu’ils fonctionnent bien et sont très faciles à installer.

C’est le cas pour le scanner Epson Perfection V200 qui est de bonne qualité et qui date de 2010, environ. Depuis cette date, il n’a jamais fonctionné sans l’aide des pilotes privateurs d’Epson.

Télécharger les pilotes

Il y a en tout 3 paquets de pilotes à télécharger. Les numéros de version des paquets sont susceptibles de changer au fil des mois ou des années.

Paquets DEB

Si vous avez Debian ou toute dérivée de Debian (Ubuntu, antiX, LinuxMint, etc.), vous devez télécharger les fichiers avec l’extension DEB. Ces fichiers sont en fait des paquets (un peu comme des ZIP).

Paquets pour système 32 bits ou 64 bits

Si vous ne savez pas quelle version du noyau Linux est installée sur votre ordinateur, lancez le terminal et tapez : uname -r
Si le terminal vous répond : 3.2.0-4-686-pae ou 3.2.0-4-486, votre système est en 32bits.
Si le terminal vous répond : 3.7.10-amd64 ou encore 3.7.10-antix.5-amd64-smp, votre système est en 64 bits.

Les 2 premiers paquets : iscan…ltdl7 et iscan-data

  • Il faut aller sur la bonne page ;-) download.ebz.epson.net
  • Tapez la référence du scanner : V200 suffit
  • Choisir «Linux» dans la liste déroulante intitulée «Operation System» — si vous avez lu le glossaire, vous savez qu’on dit en fait «Operating system» ou OS
  • Clic sur la loupe à côté du champ où vous avez tapé la référence du scanner
  • Une page avec un petit tableau s’affiche
  • Il y a deux boutons «Download», mais en fait 3 fichiers à télécharger, 2 dans la première ligne (lisez bien) et 1 dans la deuxième
  • Clic sur le premier bouton «Download» vous emmène sur une autre page avec une longue liste de matériel. Vérifiez que le scanner Perfection V200 y figure bien.
  • Clic sur le bouton «Accepter» (les conditions etc.) en bas de page
  • Ce qui affiche à la suite les pilotes à télécharger (déroulez la page).

Ces programmes sont au nombre de 2 pour votre distribution.

Si vous avez Debian ou toute dérivée en version 32bits (par exemple, un Pentium IV de 2004), vous devez choisir les fichiers qui incluent la référence i386. Fin 2014, voici les paquets à télécharger :

  • iscan_2.30.0-1~usb0.1.ltdl7_i386.deb
  • iscan-data_1.33.0-1_all.deb — ce paquet concerne aussi bien les systèmes 32 bits que 64 bits.

Le 3e paquet : iscan-plugin-gt-f670

En revenant sur le tableau des téléchargements, toujours affiché dans un onglet de votre Firefox/Iceweasel, plutôt à gauche :

  • Clic sur le bouton «Download» de la deuxième ligne du tableau
  • Ce qui vous emmène sur une autre page avec l’unique mention du scanner Perfection V200 Photo et un bref tableau
  • Clic sur le bouton «Accepter» (les conditions etc.) à la suite du tableau
  • Ce qui affiche à la suite le pilote à télécharger : iscan-plugin-gt-f670_2.1.2-1_i386.deb ou iscan-plugin-gt-f670_2.1.2-1_amd64.deb (vous savez maintenant comment choisir le bon paquet correspondant à votre système).

Tous ces paquets sont téléchargés par Firefox/Iceweasel dans le dossier de téléchargement dont le nom peut varier.
Dans Debian, par défaut, c’est à vous de faire un dossier dans votre HOME et de choisir un nom. Si je vous ai installé Debian au complet, je l’ai fait. Mettons que ce dossier s’appelle web.

Installation

Il faut d’abord installer le paquet xsltproc qui est dans les dépôts de Debian (pas chez Epson) mais dont dépendent les pilotes d’Epson. Lancez le terminal et tapez (hum, avez-vous fait la mise à jour ?) :

# aptitude install xsltproc

Pour installer les paquets iscan, il faut d’abord aller dans le dossier où ils se trouvent :

$ cd ~/web

Il vaut mieux afficher le contenu du dossier. Cela se fait très simplement, en deux lettres : $ ls
Ce qui devrait vous donner (pour un système 32 bits) (Rappel : les versions des paquets peuvent être plus récentes pour vous et donc les n° de versions peuvent être différents) :

iscan_2.30.0-1~usb0.1.ltdl7_i386.deb iscan-data_1.33.0-1_all.deb 
iscan-plugin-gt-f670_2.1.2-1_i386.deb

Vous pouvez maintenant installer chaque paquet iscan, l’un après l’autre, dans le bon ordre :

# dpkg -i iscan-data_1.33.0-1_all.deb
# dpkg -i iscan_2.30.0-1~usb0.1.ltdl7_i386.deb
# dpkg -i iscan-plugin-gt-f670_2.1.2-1_i386.deb

libltdl7

Il se peut que le paquet libltdl7 (2.4.2-1.1) présent dans les dépôts de Debian Wheezy suffise, au lieu du paquet iscan_2.30.0-1~usb0.1.ltdl7 d’Epson. libltdl7 est de nouveau installé par défaut dans Debian. J’essaierai à l’occasion de me passer du paquet d’Epson pour voir si le scanner fonctionne.

Nota Bene

Si vous ne comprenez rien au terminal, il n’est pas trop tard pour apprendre des bases toutes simples et pas forcément ennuyeuses : Le terminal pour les débutants.
Si vous ne comprenez pas le sens de # et de $, allez vite vous renseigner : Root et Sudo.

Tout en clics

Si vous préférez l’interface graphique et les clics de souris :

  • Ouvrez le bon dossier (web dans notre cas) avec le navigateur de fichiers (PCManFM dans LXDE)
  • clic droit sur le premier fichier DEB et, dans le menu contextuel qui s’affiche, clic sur la ligne «Ouvrir avec Gdebi»
  • Gdebi, qui est une interface graphique de DPKG, vous demandera le mot de passe du «super utilisateur»
  • Refaire la manœuvre avec le deuxième fichier.

Il me semble que la ligne de commande est plus rapide. À moins que… ?
À moins peut-être que lorsque vous vous apprêtez à télécharger les paquets de pilotes Epson, vous choisissiez, dans la fenêtre de téléchargement de Firefox qui s’ouvre alors, l’option «Ouvrir avec», qui devrait vous proposer «avec Gdebi». Mais comme un paquet dépend d’un autre, pas sûr que Gdebi s’y retrouve. Je pense donc que le plus sûr est de télécharger les paquets Epson et ensuite de les ouvrir dans le bon ordre avec Gdebi, comme indiqué juste au-dessus.


À suivre : Quel logiciel utiliser pour scanner un document ?

2 commentaires

  • bonjour, je suis bloquée à ce niveau : « Pour installer les paquets iscan, il faut d’abord aller dans le dossier où ils se trouvent  »
    quelle est la formule sudo pour le reste svp? j ai bien compris que pour « # aptitude install xsltproc » il fallait écrire dans le terminal sudo apt-get install xsltproc mais pour le reste je ne m y connais pas assez. merci de m’aider!
    au secours!

    • Liberté GNU/Linux

      Bonjour Sabatte :-)

      Tu as compris le sens de #. Tu dois avoir compris aussi le sens de $ (= pas besoin d’écrire sudo avant la commande) ;-)

      À présent, quand tu vois $ cd ~/web, c’est tout simplement que tu dois aller dans le répertoire (=dossier) où tu as téléchargé les paquets d’Epson. Dans le terminal, par défaut, tu es dans ton HOME, mais pas dans un dossier ou un autre. cd est une commande qui veut dire «je me déplace dans le répertoire web». web est le nom du répertoire où sont mes paquets Epson. Ton répertoire aura sans doute un autre nom.

      Donc, dans le reste de l’article, j’indique les commandes à recopier (copier/coller) dans le terminal.

      Si tu ne sais pas bien te servir du terminal, vois peut-être mon article indiqué pour les débutants Le terminal pour les débutants et si cela ne t’aide pas suffisamment, va voir la documentation d’Ubuntu-fr.

      À la fin de l’article ci-dessus, j’indique aussi la façon d’installer les paquets sans passer par la ligne de commande. Est-ce plus facile ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *