Ubuntu ou Windows  10 ?

Ubuntu - Windows - Écran d'installation

L’installation de Windows 10 comporte un écran intitulé « Démarrer rapidement » qu’il est intéressant de lire attentivement, à la suite des conditions d’utilisation fixées par Microsoft. Nous allons faire une comparaison avec Ubuntu, distribution GNU/Linux pour le grand public, en regardant ses écrans d’installation, sans oublier de mentionner une fonction controversée.

Concernant Windows 10, nous allons examiner les textes qui couvrent l’écran intitulé Démarrer Rapidement (Get Going Fast) et ses 2 écrans annexes.

Pour Ubuntu, j’inclus une galerie de copies d’écran des différentes étapes, précédée de quelques remarques à propos d’une fonction très critiquée, à juste titre.

« Démarrer rapidement » avec Windows 10

Voici l’écran Démarrer rapidement de Windows 10 qui vous incite à cliquer sur le bouton Utiliser la configuration rapide. C’est pourtant là et dans 2 écrans annexes que Microsoft dévoile tout son espionnage et que des paramètres peuvent être un peu modifiés.
Écran démarrer rapidement - vie privée
Sous prétexte de rapidité, Microsoft vous invite à ne pas prêter attention à cet écran couvert de phrases indigestes et à cliquer vite sur le bouton Utiliser la configuration rapide. Si vous lisez attentivement cette page, vous devriez normalement abandonner. Cette page étant assez incompréhensible, la plupart des gens ne s’y attardent pas et cliquent sans plus réfléchir. Le clic sur le bouton « …rapide » est plus simple, Microsoft l’a bien prévu.
À partir d’un lien discret en bas à gauche de cet écran, vous avez accès à un paramétrage qui vous en dit un peu plus.

Nous allons faire ensemble l’effort de lire en détail ces écrans très ennuyeux. La version française (rédigée par Microsoft) est aussi incompréhensible que l’original en anglais. Elle est même est parfois encore plus obscure.

« Personnaliser », selon Microsoft

Voici la première phrase de l’écran Démarrage rapide qui permet de Personnaliser la saisie vocale, la frappe au clavier et l’entrée manuscrite en envoyant des coordonnées et des informations de calendrier à Microsoft [ainsi que d’autres données d’entrée connexes].
Entre crochets, une petite phrase issue du l’écran annexe n° 1.

Ce paragraphe très obscur semble avoir pour but de dissuader les gens de s’attarder davantage : vite, clic sur le bouton « …rapide ».

« Données d’entrée »

La saisie vocale, la frappe au clavier et l’entrée manuscrite et autres données d’entrée connexes me paraît vouloir dire ceci :
De quelque manière dont vous entrez des données sur votre ordinateur (en tapant sur le clavier, par la voix [synthèse vocale], etc.), vous envoyez toutes ces données sur les serveurs de Microsoft.

L’entrée manuscrite (Ink input) me laisse toutefois perplexe : l’utilisation d’un stylet sur une tablette graphique ? le scan d’un document écrit à la main ? Mais où est l’encre (« ink »), sinon sur certains écrans de liseuses ? Je pense que cette liste (saisie vocale, frappe au clavier, entrée manuscrite) tente de prévoir tous les cas de figure pour qu’aucun cas ne puisse échapper aux conditions d’utilisation fixées par Microsoft et que personne ne puisse porter plainte.

Les données d’entrée (Input data), c’est le contenu de ce que vous écrivez et la manière dont vous le faites (avec tel clavier, sur tel logiciel).

Clavier personnalisé ?

Si vous personnalisez votre clavier (en choisissant le modèle ou la disposition, quoi d’autre ?), vous envoyez à Microsoft des coordonnées et des informations de calendrier. Cela semble vouloir dire que le contenu de votre calendrier et le contenu de votre carnet d’adresses (coordonnées de vos correspondants) sont transmises à Microsoft. Cette transmission peut se faire à partir de votre smartphone branché à votre ordinateur ou directement de votre smartphone avec « Windows dedans ».

Essayez d’imaginer comment envoyer de telles données à Microsoft peut personnaliser votre manière de taper au clavier … Tapez-vous mieux ou plus vite avec Windows 10 ?

Plateformes de suggestion et de reconnaissance

À présent, voici la deuxième phrase du premier paragraphe :
En installant Windows 10, vous laissez Microsoft utiliser ces données d’entrée pour améliorer les plateformes de suggestion et de reconnaissance.

Que sont ces plateformes ? Les partenaires agréés (Trusted Partners) dont il est fait mention dans le paragraphe suivant sans plus de détails ? Facebook ? Google ? (qui tous deux se spécialisent dans la reconnaissance faciale). Google ? qui, pour ses services publicitaires, a recours à la suggestion (dans GMail, vous écrivez à votre tante « j’ai bien aimé ton gâteau » et Google vous suggère différentes pages web en lien avec le mot-clé « gâteau » ou avec le non-dit possible « diabète » ou « obésité »…).

Géolocalisation

Passons au deuxième paragraphe.

« Historique de localisation »

En installant Windows 10, vous Laissez Windows et les applications demander les données d’emplacement, notamment l’historique de localisation, et personnaliser votre expérience à l’aide de votre identifiant de publicité.

Les smartphones enregistrent tous vos déplacements (historique de localisation) et les transmettent à Google ou à Apple ou à Windows, selon l’OS installé. C’est ce qui s’appelle « géolocalisation ». Dans Firefox, il est bon de la neutraliser mais c’est tout simple (référence en bas de page).
Ici, ce n’est pas juste un navigateur mais l’OS tout entier (Windows) et tous les logiciels fournis par Microsoft qui transmettent votre géolocalisation à Microsoft depuis votre ordinateur de bureau ou votre « smartie Windows ».

Les formules personnaliser votre expérience ou pour une meilleure expérience utilisateur sont utilisées partout pour faire accepter aux gens des choses totalement inacceptables.

Identifiant de publicité (advertizing ID)

Vous n’avez pas un identifiant en tant que client de Microsoft ou utilisateur de Windows mais un identifiant de publicité (advertizing ID), c’est-à-dire que Microsoft fait de vous une cible à publicités, repérable sur tout le web et l’internet grâce à un identifiant unique. Voilà donc ce que vous avez gagné en bonus de l’achat de votre ordinateur prêt à l’emploi avec « Windows dedans ».

Partenaires agréés (Trusted Partners)

En installant Windows 10, vous envoyez à Microsoft et à [ses] partenaires agréés certaines données d’emplacement pour améliorer les services de localisation.

Cela ressemble à ce que vous avez lu plus haut (2e phrase, 1er paragraphe). Les partenaires agréés sont, dans la version originale, Trusted Partners qui ont donc la pleine confiance de Microsoft. Voulez-vous leur faire également confiance ?

SmartScreen

En installant Windows 10, vous laissez Microsoft Assurer votre protection contre le contenu web malveillant et utiliser la prédiction de page pour améliorer la lecture, accélérer la navigation et optimiser votre expérience dans les navigateurs Windows.

Dans l’écran annexe n° 2, ce paragraphe est plus détaillé :
En installant Windows 10, vous laissez Microsoft Utiliser les services en ligne SmartScreen pour favoriser la protection contre le contenu et les téléchargements malveillants présents sur les sites chargés par les navigateurs Windows et les applications issues du Windows Store.

SmartScreen est un service de Microsoft pour Microsoft, appliqué aux seuls navigateurs Internet Explorer et à Microsoft Edge. Votre navigateur Edge ou IE est en connection directe avec le service SmartScreen et donc avec les serveurs de Microsoft.

Firefox utilise depuis très longtemps (2004 environ) un service de Google pour détecter les sites frauduleux et les téléchargements à contenu dangereux (malware, etc.). C’est utile pour les internautes imprudents. Quant à La prédicition de page, cela s’appelle Speculative pre-connections dans Firefox et cette fonction est plus récente.
Ces fonctions se désactivent très facilement dans Firefox (référence en bas de page).

Votre navigation mise en base de données

Cette phrase qui clôt le deuxième paragraphe se passe de commentaires :
Vos données de navigation seront envoyées à Microsoft.

Quand vous utilisez Firefox, certaines données peuvent être transmises chez Mozilla mais elles sont anonymes et il est possible de tout bloquer. C’est surtout chez Google que ces données sont transmises mais de manière plus anonyme qu’avec SmartScreen. Ce n’est pas pour autant que c’est souhaitable car l’anonymat sur le web est très fragile.

La différence majeure entre Microsoft et Firefox, c’est que l’un est privateur et l’autre est libre, l’un est un OS complet, l’autre un logiciel indépendant et si Firefox se conduit mal, il est possible de mieux le paramétrer ou encore de le désinstaller et de choisir un autre navigateur. Ce n’est pas tout le système qui vous espionne, ce peut être un logiciel qui peut être modifié ou remplacé librement.

Réseaux

En installant Windows 10, vous laissez Microsoft vous connecter automatiquement, selon les suggestions fournies, aux points d’accès ouvert et aux réseaux partagés.

Microsoft se fait donc des carnets de suggestions à l’aide de vos données qu’il récupère par l’intermédiaire de Windows 10 installé sur votre ordinateur.

Certains réseaux présentent un risque de sécurité.
— Que risquez-vous de plus que tout ce que vous avez déjà accepté ?

En installant Windows 10, vous laissez Microsoft se connecter automatiquement aux réseaux partagés par vos contacts.

Microsoft connaît donc les gens avec qui vous communiquez, par email, par téléphone, etc.
L’appellation réseaux n’est pas définie. Ainsi, ces conditions sont valables pour tout type de réseau (réseau wifi, réseau social comme Facebook, l’internet …), dans le présent ou dans l’avenir.

Rapports d’erreur

En installant Windows 10, vous laissez Microsoft envoyer des rapports d’erreurs et de diagnostic à Microsoft.
Cette petite phrase n’est pas un paramètre désactivable dans les écrans annexes.

Ubuntu, Microsoft et Amazon

J’ai choisi Ubuntu pour comparer le système privateur Windows avec un système libre parce qu’Ubuntu est une distribution GNU/Linux pour le grand public, une des rares distributions qui est à la fois gratuite et faite par une société à but lucratif (Canonical) et qui n’est pas parfaite en ce qui concerne la vie privée des utilisateurs. Elle n’est pas non plus le modèle d’une distribution toute libre mais au moins elle s’abstient d’inclure le plugin de Flash au contraire de bien d’autres distributions. D’autre part, Microsoft travaille avec Canonical pour « fabriquer » sa distribution GNU/Linux basée sur Ubuntu et destinée à faire tourner son service de cloud, Azure.

En octobre 2012, Canonical a introduit dans la nouvelle version d’Ubuntu (Ubuntu 12.10, Quantal Quetzal) une fonction de recherche qui n’est pas restreinte à vos documents sur votre ordinateur mais qui s’étend au web et en particulier jusque chez Amazon. Sur le tableau de bord du bureau s’affichent alors des résultats avec les images qui viennent d’Amazon, même si vous n’avez pas manifesté la volonté expresse de chercher un produit sur Amazon. Si vous achetez un de ces produits affichés sur Dash (le tableau de bord), Canonical perçoit un pourcentage.

Cette fonction déshonorante a été très critiquée car elle peut mettre en danger la sécurité de l’ordinateur et elle est, de toutes façons, une grave atteinte à la vie privée des utilisateurs. Dans GNU/Linux, ce n’est pas une habitude de maltraiter ainsi les utilisateurs.

Toutefois, la différence avec Windows 10 est que cette fonction a été modifiée pour assurer une meilleure sécurité et qu’elle est neutralisable. Il est aussi possible de distribuer une version d’Ubuntu sans cette fonction puisqu’Ubuntu est un système sous licence libre. C’est d’ailleurs ce qu’a fait, en 2012, l’association Ubuntu-fr (utilisateurs francophones d’Ubuntu).

Cette fonction n’est pas présente dans les variantes officielles d’Ubuntu, telle que Xubuntu et Lubuntu et depuis la version Ubuntu 16.04 (sortie donc en avril 2016), cette fonction est désactivée par défaut.

L’installation d’Ubuntu en copies d’écran

Voici à présent une galerie qui vous présente toutes les étapes de l’installation d’Ubuntu. Merci à Léa-Linux pour ces copies d’écran d’Ubuntu 14.10 (référence en bas de page).

Inspectez bien les écrans. Il n’y a aucun paramétrage qui soit une atteinte à votre liberté ou à votre vie privée.

« Où êtes-vous ? » – réglage de l’horloge

L’écran intitulé « Où êtes-vous ? » n’est pas du tout de la géolocalisation en vue de vous espionner. Dans GNU/Linux, il est important de bien régler l’heure du système, notamment pour que les mises à jour se fassent correctement.

« Qui êtes-vous ? » – choix du nom d’utilisateur

L’écran intitulé « Qui êtes-vous ? » ne récupère aucune de vos données pour les transmettre à Canonical (la société responsable d’Ubuntu), c’est simplement là que vous choisissez librement un nom d’utilisateur et un mot de passe, ainsi qu’un petit nom pour votre ordinateur. Canonical ne vous demande pas votre vrai nom, vous êtes libres de choisir ce que bon vous semble et ces données restent sur votre ordinateur.

Le Diaporama

Pendant que le système s’installe, vous pouvez regarder le diaporama qui vous donne un aperçu des logiciels intégrés dans Ubuntu.

Rien de plus.


Références

Windows 10

Firefox et vie privée

Ubuntu

2 commentaires

  • Salut l’ami !

    Me voilà de retour avec une question. Je ne sais pas si tu pourras me répondre, mais ça ne coûte rien de demander.
    Je pense avoir choisi l’article le plus approprié pour ça.

    Ma question est la suivante : si j’installe Windows 7 dans une machine virtuelle (VirtualBox), penses-tu que celui-ci est en mesure d’intercepter des données (personnelles) autres que celles que je lui fournis au sein de la machine virtuelle ?

    En espérant que tu sauras, une fois de plus, éclairer ma lanterne. D’ici là, merci d’avance et bonne continuation !

    • Liberté GNU/Linux

      Bonjour A. :-)

      Je pense que tu peux commencer par regarder le Manuel d’autodéfense numérique concocté par les gens de Tails. C’est très sérieux. Cela fait longtemps que je l’ai lu, mais je me souviens qu’il y a une section sur la machine virtuelle. Je ne sais plus si ça parle de Windows mais au moins tu devrais te faire une idée si c’est vraiment possible (de manière sécurisée, je veux dire) et comment faire.
      Bonne lecture ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *