Youtube-dl pour éviter YouTube et autres

Terminal Youtube-dl

YouTube étant un des très nombreux services de Google qui colonise le web et vous espionne sans limite, il vaut mieux éviter d’aller y traîner, même avec uBlock Origin. Bien d’autres plateformes ne sont pas beaucoup plus recommandables, d’ailleurs.

Ne pas aller regarder de vidéos sur YouTube vous permet d’éviter du JavaScript qui ne fait rien de bon et des tas de redirections vers des entreprises qui espionnent votre activité sur le web. N’oubliez pas que Google n’est qu’une entreprise de pub qui vend vos données à d’autres entreprises et les livre à la NSA.

Voici un petit programme, Youtube-dl, qui est en fait un script bien pratique pour télécharger des vidéos de YouTube dans le format libre Webm (s’il est disponible), d’un coup de commande. Ce qui vous évite aussi d’avoir parfois recours au plugin de Flash (encore un espion et une source de failles de sécurité) dans votre GNU/Linux.

Youtube-dl peut aussi télécharger des vidéos de près de 150 sites et plateformes, comme Dailymotion, Vimeo, Blibtv, Arte (pour Arte, il y a mieux), etc. : regardez la liste sur le site de Youtube-dl ou faites un coup de commande sur le terminal (quand vous aurez installé ce petit programme) :

$ youtube-dl --extractor-descriptions

Au besoin, consultez Le terminal pour les débutants.

Précautions

Avant d’installer un nouveau logiciel, mettez toujours à jour votre GNU/Linux. Voyez Mise à jour : une tâche indispensable.

Installer Youtube-dl

Yooutube-dl est simplement un script à à télécharger et à copier dans le bon dossier sur votre ordinateur. Vous pouvez l’installer en passant par votre distribution GNU/Linux. Par exemple, Debian Jessie vous offre la version de février. En revanche, le site de Youtube-dl a une version plus récente, de septembre.

Donc, il vaut mieux installer Youtube-dl à partir de son propre site car il est important d’avoir la dernière version, étant donné que Youtube, en particulier, change souvent ses modes d’accès, sans doute pour mettre des bâtons dans les roues à ceux qui ne veulent pas passer sous ses fourches caudines.

Je me contente de recopier ce qui nous est expliqué sur la page de téléchargement de Youtube-dl. Vérifiez la date de la dernière version : aujourd’hui, c’est la version du «v2015.09.09» (donc, le 9 sept. 2015).
Lancer le terminal pour y coller deux ou trois commandes.

Première commande

$ wget https://yt-dl.org/downloads/2015.09.09/youtube-dl

Bien sûr, dans quelques temps, ce ne sera plus le bon lien, car la date aura changé. Donc, ne vous contentez pas de coller cette commande. Allez la retrouver sur la page de téléchargement de Youtube-dl.

Une fois le fichier téléchargé, vous pouvez vérifier que c’est bien le bon, que personne ne l’a trafiqué. La commande suivante vous permet en effet de vérifier l’intégrité du fichier :

$ sha256sum youtube-dl

Le résultat de cette commande est une très longue suite de chiffres et de lettres qui doit correspondre absolument à la suite indiquée sur la page de téléchargement de Youtube-dl.

Wget est capable de télécharger n’importe quel fichier (et même tout un site web) pourvu que vous lui donniez la bonne URL. Pour des fichiers conséquents, vous pouvez ajouter l’option -c qui permet de reprendre un téléchargement interrompu. Voici un exemple pour télécharger la vidéo d’une conférence très intéressante («GNU, pour faire société», Véronique Bonnet, RMLL 2015) :

$ wget -c http://videos-cdn.rmll.info/videos2015/ubicast/amphi-bunuel-gnu-pour-faire-societe-une-_ed39/v1253b4565336sa5sm1r_high.webm

Deuxième commande

Nous déplaçons notre fichier youtube-dl dans le bon emplacement sur le système :

# mv youtube-dl /usr/local/bin/

Les deux premières commandes en une seule

La page de Youtube-dl vous indique une commande qui fait deux opérations d’un seul coup, pour remplacer les deux premières commandes ci-dessus :

# wget https://yt-dl.org/downloads/2014.03.12/youtube-dl -O /usr/local/bin/youtube-dl

Je n’aime pas télécharger en mode Superutilisateur (avec Sudo). De toutes façons, avec cette unique commande, vous n’avez pas vérifié l’intégrité du fichier :-(

Troisième commande

Cette commande permet d’exécuter le programme, il vous en donne la permission, à vous en tant que simple utilisateur. Si vous ne le faites pas, Youtube-dl ne fonctionnera qu’en mode root (ou Superutilisateur) :

# chmod a+x /usr/local/bin/youtube-dl

Utilisation de Youtube-dl

Pour télécharger une vidéo de Youtube, il faut que vous connaissiez le bon lien, l’URL de la vidéo. Sur le web, vous trouverez nombre de ces URL ou vous pouvez les afficher parfois en glissant la souris sur un lien.

Je colle un exemple qui vous donne le modèle de la commande adéquate :

$ youtube-dl -f webm --youtube-skip-dash-manifest https://www.youtube.com/watch?v=lhWaJgRvb7c
  • -f webm demande à Youtube-dl de choisir le format WEBM qui est un format ouvert. Pas la peine de télécharger du Flash ;-)
  • --youtube-skip-dash-manifest évite de télécharger des infos sans intérêt de chez Youtube
  • https : HTTPS vous donne une connexion sécurisée
  • lhWaJgRvb7c est la référence unique de la vidéo en question : la présentation des nouveautés du logiciel libre de gestion agricole, Ékylibre.

Pour ne pas avoir à retaper tout ça, faites-vous un petit fichier avec Leafpad ou n’importe quel autre éditeur de texte avec le modèle de la commande sur une seule ligne (pas de retour à la ligne de votre part) :
youtube-dl -f webm --youtube-skip-dash-manifest https://www.youtube.com/watch?v=
Comme ça, vous ouvrez votre fichier et vous copiez-collez la commande sur le terminal et vous ajoutez la bonne référence à la fin. En effet, tous les liens de vidéos Youtube intégrés dans des pages web ne sont pas nécessairement sous cette forme simple, ni en HTTPS.

Comment regarder une vidéo

C’est tout simple aussi par exemple avec VLC, célèbre lecteur multimédia que j’installe systématiquement lors de l’installation d’une distribution GNU/Linux.

Mise à jour de Youtube-dl

La mise à jour est toute simple à faire. Il faut la faire le plus souvent possible :

# youtube-dl -U

Exemple avec Dailymotion

Si je trouve une vidéo publiée sur Dailymotion en français et en relation avec les logiciels libres, je mettrai le lien ici. En attendant, voici le modèle de la commande :

$ youtube-dl https://www.dailymotion.com/video/xxxx
  • Certains liens vers Dailymotion sont sans /video/, il me semble.
  • xxxx est à remplacer par la chaîne de caractères et de chiffres qui est la référence de la vidéo de Dailymotion
  • Si jamais le HTTPS ne fonctionne pas, mettez HTTP.
  • Sur Dailymotion, de nombreuses vidéos ont été transcodées en format ouvert OGG.

Mise à jour de Youtube-dl

La mise à jour est toute simple à faire. Il faut la faire le plus souvent possible car il peut y en avoir une au bout de quelques jours :

# youtube-dl -U

Cette mise à jour vous donne l’assurance de pouvoir télécharger une vidéo depuis une des plateformes, comme Youtube et bien d’autres.

Comment regarder la vidéo

C’est tout simple aussi, avec VLC, lecteur multimédia (et un peu plus que cela), que j’installe systématiquement si vous avez recours à mes services d’installation de GNU/Linux.

Pour aller plus loin avec Youtube-dl

Je me contente d’indiquer trois astuces piochées dans la grande page de documentation de Youtube-dl qui est très bien faite (en anglais).

Afficher la liste des formats disponibles pour une vidéo

Avant de télécharger une vidéo, vous pouvez choisir le format qui vous convient parmi ceux qui sont disponibles. Voici le modèle de la commande :

$ youtube-dl -F https://www.youtube.com/watch?v=N8Sc6pUR1mA

Vidéos avec sous-titre

Vous pouvez regarder si telle vidéo a des sous-titres, avant de la télécharger. Je le fais maintenant pour cette vidéo d’un entretien en anglais, sur les révélations de Snowden, entre Eben Moglen et Bruce Schneier :

$ youtube-dl --list-subs https://www.youtube.com/watch?v=N8Sc6pUR1mA

Ah, il n’y a pas de sous-titres, selon ce que nous raconte le terminal :

[youtube] Setting language
[youtube] N8Sc6pUR1mA: Downloading webpage
[youtube] N8Sc6pUR1mA: Extracting video information
WARNING: video doesn't have subtitles
[youtube] N8Sc6pUR1mA: Looking for automatic captions
WARNING: Couldn't find automatic captions for N8Sc6pUR1mA
N8Sc6pUR1mA has no automatic captions
N8Sc6pUR1mA has no subtitles

S’il y avait eu des sous-titres en français, par exemple, vous auriez pu télécharger la vidéo ainsi :

$ youtube-dl --write-sub --sub-lang 'fr' https://www.youtube.com/watch?v=N8Sc6pUR1mA

Fichier de configuration pour Youtube-dl

Il est aussi possible d’ajouter des directives comme -f webm et --youtube-skip-dash-manifest dans un fichier intitulé config que vous faites vous-même, dans ~/.config/youtube-dl/ (le dossier youtube-dl est à faire vous-même). C’est peut-être un peu compliqué pour les débutants mais cela permet de ne plus avoir à taper ces options ni de les coller depuis un fichier comme indiqué plus haut.

Dans le mien, j’ai mis ces deux lignes :
-f '(webm,ogg)'
--youtube-skip-dash-manifest


Références :

5 commentaires

  • Merci pour l’article, je ne connaissais pas cet outil. ^^

    Néanmoins, je n’arrive pas à trouver des liens directs vers des vidéos Youtube précises sans passer par le site lui-même. Après quelques essais via Duckduckgo, je dois reconnaître que cela est peu pratique. Aurais-tu des conseils à ce sujet ?

    Très soucieux du respect de ma vie privée, je passe néanmoins beaucoup de temps à regarder des vidéos sur Youtube. Est-il si « dangereux » de consulter ce site si l’on a configuré Firefox et le duo NoScript/UBlockOrigin comme tu l’as indiqué dans tes articles ?

    J’utilisais également les modules Flashblock et Self-Destructing Cookies. Penses-tu qu’il soit pertinent de les garder en plus du reste ?

    • Liberté GNU/Linux

      C’est sûr qu’il y a plein de choses intéressantes sur Youtube. Je n’y vais plus car les plateformes centralisées ne me plaisent pas. Si cela peut te rassurer, Stallman va sur Youtube mais à présent que Tor Browser existe, il l’utilise exclusivement (avant, il avait un navigateur textuel, genre Links, je crois).
      Si tu vas sur Youtube, je pense qu’inévitablement Google sait ce que tu regardes — mais j’irai voir ça un de ces jours.

      Pour Flashblock : inutile si tu n’as pas le plugin Flash. Flash est inutile pour les Youtube qui sont tous (ou à peu près) au format WEBM et Firefox les lit très bien. Flash, dans ce cas est un obstacle. VLC lit tous les Flash que tu auras téléchargés. Il est rare de trouver sur le web du Flash qui vaut la peine d’être visionné. Les vidéos de Viméo et autres, se téléchargent facilement avec youtube-dl (en MP4, le plus souvent).

    • Liberté GNU/Linux

      Tiens, si tu regardes le fil RSS de l’APRIL (colonne latérale de Liberté GNU/Linux), tu trouves aujourd’hui un lien Youtube à télécharger avec youtube-dl  : « Technologies numériques…France24 ». Je te laisse faire :-)
      Et dernièrement, j’ai cherché Bortzmeyer DNS (voir Moteurs de recherche sans espionnage) et j’ai trouvé 3 liens de vidéos Youtube, sans même taper Youtube.

  • Salut l’ami !

    Encore de passage pour te demander une petite précision après relecture de cet article : quelles sont les fameuses « informations inutiles » ignorées lors du téléchargement en ajoutant « –youtube-skip-dash-manifest  » à la commande ? Merci ! :D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *